90% des macronutriments (protides, lipides, glucides) passent la barrière intestinale. Les micronutritiments comme les vitamines, les oligo-éléments et les sels minéraux restent souvent à l’entrée. La crudité, le type, le temps de cuisson ou les combinaisons alimentaires changent la donne. Tout ce que vous mangez ne vous profite pas, car l’intestin refuse le passage dans le système sanguin à certains nutriments alors qu’ils sont très bons pour votre santé. C’est la BIODISPONIBILITE des aliments : la proportion d’un nutriment ingéré qui est absorbée par la muqueuse intestinale et susceptible d’être disponible pour les besoins du corps. On parle également de perméabilité intestinale. Mes patients sont des pros concernant ce sujet dont je leur parle très souvent.

Des facteurs influencent la BIODISPONIBILITE et font qu’un nutriment passe et l’autre non.

  • La structure de l’aliment. Plus la structure de l’aliment est rigide, plus l’aliment est difficilement assimilable. Il faut le mâcher, l’imbiber de sucs salivaires, gastriques, pancréatiques et biliaires pour arriver à le déstructurer tout au long de son trajet. Un travail fatiguant pour votre organismes et qui peut être un frein à la BIODISPONIBILITE de ses macronutriments. Une astuce simple = MÂCHER vos aliments, surtout les CRUS.
  • Les modes et le temps de cuissons. Les cuissons douces comme papillote, vapeur, planche, à l’étouffé sont préférables. Plus les températures sont élevées et les temps de cuisson longs, plus les nutriments ont tendance à se détériorer (grillade, poêlage, rôtissage, braisage).
  • La température, l’air et la lumière. Ces éléments peuvent détériorer certains nutriments comme certaines vitamines (A, C, D et B9) et des acides gras poly-insaturés ( Oméga 3).
  • Le sexe, l’âge et les étapes de votre vie.

En pratique ?

La carotte => préférer une consommation CUITE (Bêta- carotène)

La tomate => préférer une consommation CUITE (Lycopène)

Les jeunes pousses => préférer CRUES (Lutéine)

La viande rouge => préférer CUITE (Fer héminique)

Saumon => préférer CUIT (riche en vitamine D)

Crevettes et huîtres => CRUES ou CUITES (Fer Héminique)

Les haricots de soja => consommation CUITS ( très riche en magnésium)


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion