Pour bien préparer son séjour au ski, il faut bien sûr penser à prévoir un équipement adéquat, aux différentes réservations, mais c'est aussi se demander s'il faut suivre un Programme alimentaire particulier. Afin, de skier dans de bonnes conditions et d'en profiter au maximum, il faut prendre garde à avoir une alimentation convenable. Voici donc quelques conseils pour savoir « Que manger au ski » : quels aliments, pour qui, à quel moment de la journée...

Pourquoi bien se nourrir au ski ?

Vacances au ski ne riment pas forcément avec mauvaise alimentation, au contraire ! Pourquoi ? Mais parce que durant votre séjour sur les pistes, vous allez mettre votre corps à rude épreuve, épuiser vos réserves de façon significative et soumettre vos muscles à des efforts violents répétés. Il va donc falloir bien veiller à votre nutrition pour les préserver au mieux. Oubliez la raclette à tous les repas !

En effet, vous risquez des accidents tels que l'hypoglycémie (si vous ne mangez pas assez de féculents par exemple), la fatigue, les crampes... Mais vous risquez également des accidents plus graves sur les pistes, soit parce que vous n'aurez pas manger assez de protéines et de féculents, soit parce que vous aurez les yeux un peu grands sur les quantités, soit encore parce que vous aurez "arrosé" votre déjeuner d'alcool. Dans ce dernier cas, vous pourriez ressentir une chaleur fictive et trompeuse et risqueriez un coup de froid au mieux, des engelures... Manger au ski n'est donc pas une chose à prendre à la légère.

Et afin d'éviter une crise d'hypoglycémie ou une déshydratation au beau milieu de la piste noire, pensez à prendre un goûter accompagné d'eau ou de jus de fruits. Vous pourrez bien entendu vous faire plaisir avec les spécialités locales, mais de préférence au dîner (et pas à tous !), car vous risqueriez de ne plus avoir d'énergie pour skier (ou même de tomber et de vous casser un membre), une digestion lente et difficile demandant justement beaucoup d'énergie. Toutes ces raisons expliquent bien la nécessité d'une alimentation adaptée pour pratiquer le ski sans risques de fatigue ou encore de blessure, notamment chez les jeunes enfants.

À qui s'adresse ce programme alimentaire ?

Ces conseils de nutrition pour préparer son séjour au ski s'adresse à tous, adultes ou enfants. Les adultes pour qu'ils puissent profiter pleinement de leurs vacances au ski, les enfants, parce que leurs réserves énergétiques s'épuisent bien plus vite que chez l'adulte et qu'il faut donc penser à veiller de près à leur alimentation et leur hydratation (prévoir pour cela des pauses avec encas toutes les 1 heure 30 environ).

On va donc débuter sa journée par un solide petit déjeuner incluant, outre sa boisson habituelle (cacao, thé, café...), des céréales (pain, porridge...), un produit laitier (lait, beurre, yoghourt, fromage), un jus de fruits et/ou un fruit frais (orange, madarine, banane, kiwi...) et si possible une tranche de jambon ou un oeuf (pensez aux protéines !), bref un petit déjeuner sur le modèle anglosaxon.

Au déjeuner, n'oubliez pas de prendre des féculents (pâtes, pommes de terre, riz...) pour accompagner votre viande ou poisson et misez sur l'eau pour vous réhydrater. Et même si vous n'êtes plus un enfant, votre sac doit contenir un goûter (raisins secs, barres de céreales...) et de l'eau pour descendre les pistes sereinement. Veillez d'ailleurs à réalimenter et réhydrater souvent les enfants, et lors des pauses casse-croûte des petits, profitez-en pour boire (c'est essentiel pour vos pauvres muscles malmenés !).

Pour le dîner, vous allez pouvoir vous faire plaisir (sans excès) et reconstituer vos réserves pour le lendemain en mangeant plus copieusement. Attention cependant aux lendemains qui déchantent !

En conclusion

Quelques Conseils ski ne sont donc pas inutiles pour bien préparer votre séjour au ski. Ainsi, vous saurez que manger au ski pour dévaler les pistes durant une ou deux semaines, et cela sans risques d'accidents. Dans les conseils ski importants, quelques aliments "clés" à introduire à votre alimentation : les céréales (et le pain), les fruits frais et/ou secs et tous les aliments sources de protéines (oeuf, viande, poissons), pour contrecarrer la fatigue dû à la pratique intensive du ski et reconstituer les muscles ; les féculents (riz, pomme de terre, pâtes...) permettant de tenir toute la journée sur ses deux jambes ; des produits laitiers (fromage, beurre, lait, yaourts...) pour garantir la solidité de vos os (et les ramener en un seul morceau) ; des fruits telles que la banane, l'orange, le kiwi, pour les vitamines (descendre les pistes en dormant n'est pas exercice facile) ; des légumes (lentilles, salade, haricots...) pour les minéraux et anti-oxydants qui vous aideront à tenir les traumatismes à l'écart ; et en boisson : de l'eau, beaucoup d'eau !

 

Voilà donc pour les conseils nutritionnels qui vous permettront d'aborder votre séjour au ski comme il convient. Un petit déjeuner de champion (de type petit déjeuner anglais), une pause goûter (barre de céréale, jus de fruits par exemple), un déjeuner copieux faits de féculents et de viande (rouge si possible), une pause goûter (banane, jus de fruits) et un dîner au cours duquel vous pourrez enfin déguster une raclette, une fondue savoyarde ou une tartiflette selon la station. Tout ceci sans omettre l'eau qui doit vous accompagner toute la journée. Ainsi nourris et abreuvés, vos muscles sont prêts à dévaler les pistes les plus noires sans effet boule de neige. Et enfin, dernier conseil de votre Nutritionniste => N’oubliez pas de vous échauffer avant de dévaler les pistes !! Des étirements avant et après la pratique !!! Cela vous évitera de repartir en civière ;) !!!

 

Belles vacances à venir !


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion