Par Emilie DEMOLY Nutritionniste - Pour Nutri’Blog DEMOLY et M6 Info – 23/01/2019

La saisonnalité de l’alimentation est très importante pour nous garantir une forme optimale, il nous faut donc des végétaux, beaucoup et de saison ! Nous devons attacher une importance toute particulière à notre alimentation en hiver et savoir répondre à la question “que manger en hiver”.
Tout d’abord, (vous me connaissez, j’aime bousculer les idées reçues) => Il est INUTILE de manger plus en hiver. L’hiver, comme les autres saisons, demande une alimentation équilibrée et adaptée aux maux de saison.
En tout premier lieu, manger de saison et non des tomates et des fraises en hiver !

Alors que manger pour résister au froid, lutter contre les virus et éviter la déprime ?

Que manger pour lutter contre la fatigue ?

Malheureusement l’hiver fatigue notre organisme. Pourquoi ? Et bien pour trois raisons essentielles :

- Tout d’abord, nous devons résister aux refroidissements pour garantir une chaleur corporelle stable et une forme musculaire intacte.

- Ensuite, nous devons lutter contre les virus très nombreux en hiver.

- Et enfin, nous devons éviter la tristesse dans la grisaille ambiante.

Ces trois éléments tendent à épuiser notre corps.

Que manger pour résister aux refroidissements ?

L’hiver est LA saison des plats mijotés, des soupes et des tisanes, voilà quelques idées de réponse à la question “que manger en hiver”.

Prenons par exemple les soupes (Maison, évidemment ;)). Au-delà de réchauffer notre organisme, les soupes sont excellentes pour notre santé. Elles nous hydratent, nous apportent des nutriments indispensables, sont variées en fonction des légumes employés et luttent contre la vasoconstriction.
Accompagner nos légumes de certaines herbes et épices : clou de girofle, cannelle, cumin, gingembre, poivre mais aussi du thym, du romarin ou encore du laurier.

Quelle que soit l’explication, orientale ou occidentale, traditionnelle ou moderne, tout le monde s’accorde sur l’action chauffante de ces herbes et épices.

Que manger d’autre ?

Enfin, pour vous aider à lutter contre le froid, les glucides complexes sont une aide précieuse. Leur lente assimilation par l’organisme et donc leur grande disponibilité saura aider au réchauffement lorsque la température baisse. Donc, régalez-vous de pâtes, légumineuses ou encore de céréales complètes.

Que manger pour lutter contre les virus ?

Si le froid hivernal nous perturbe, il en va de même des nombreux virus prêts à s’inviter et même à prospérer en nous. La réponse est: renforcer son système immunitaire. Tout d’abord, et le plus important, la vitamine C.
Pour cela goyave, kiwi, cassis, citron, orange, pamplemousse s’invitent dans nos habitudes alimentaires hivernales.

Certains légumes sont riches en vitamine C également. Le chou vert, le persil, le brocoli, les choux de Bruxelles, les navets, épinards, Chou-fleur.

Et, pour rassurer ceux qui pensent que la vitamine C empêche de dormir. Une soupe aux choux le soir est servi sans crainte. Et le chou est plus riche en vitamine C qu’une orange ! ;).

Et la vitamine D ?

La vitamine D est la vitamine du soleil, mais on la trouve également en quantités moindres dans les poissons gras et les champignons.
La vitamine D joue un rôle important dans nos défenses anti-infectieuses, elle est donc encore plus importante en hiver. Je vous suggère une supplémentation en Vitamine D (si carence – faire un bilan sanguin avant toutes supplémentations) et/ou de la luminothérapie. Cette technique est de plus en plus utilisée pour simuler la lumière naturelle du soleil et ainsi éviter le blues hivernal et

Que manger pour le moral ?

On sait tous qu’un petit carré (ou deux ;)) de chocolat remonte le moral et cela est dû au magnésium, élément anti-stress par excellence et à la présence de la vitamine B6. On trouve très souvent ces deux éléments associés dans la composition nutritionnelle des aliments car la vitamine B6 est indispensable au métabolisme du magnésium.

Mais il y a aussi les épinards, à mettre au menu très souvent car ils sont riches en magnésium et vitamine B9. Et puis n’oublions pas le brocoli, le chou vert, l’avoine, les noix, les céréales complètes et la banane.
 

=> Vous êtes au top pour aborder l’hiver plus sereinement, mieux préparé à affronter les frimas et la déprime hivernale.
Egalement, marcher au moins 30 minutes par jour renforce la résistance aux virus et nettoie les voies respiratoires.
Et enfin, s’hydrater (eau plate) comme en été même si le besoin est moins ressenti.

Votre Nutritionniste vous souhaite un bel hiver !


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion