Emilie DEMOLY
DIÉTÉTICIENNE - MICRONUTRITIONNISTE

Que devient le gras, quand nous perdons du poids ?

Lors d’échanges avec mes patients j’entends souvent une des idées reçues de penser que « Le gras se transforme en muscle ». Cela n’est pas le cas.

Je vous aide à y voir plus clair, à comprendre :

La graisse par principalement dans l’atmosphère, lors de votre expiration d’air. Si vous perdez du poids, plus de 80% de votre masse graisseuse est évacuée par vos poumons sous forme de dioxyde de carbone (CO2). Les 20% restant, sont évacués sous forme de fluides corporels.

Au contact de l’oxygène que vous respirez, les atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène, contenus dans les cellules graisseuses, se convertissent en CO2 et en eau (H2O). 

Le CO2 est rejeté dans le sang, puis éliminé par votre respiration.

L’eau (H2O) est évacuée via vos urines, vos excréments, votre transpiration, ou encore vos larmes.

On pourrait facilement croire qu’il suffit de respirer plus vite pour perdre quelques kilos. Malheureusement, si vous décidez volontairement d’accélérer votre respiration, vous risquez de faire de l’hyperventilation et de ne pas vous sentir bien du tout.

Pour faire sortir plus de CO2, il suffit d’augmenter vos besoins en oxygène (O2). L’astuce pleine de bons sens : faire de l’exercice, bouger chaque jour !

L’activité physique associée à une bonne hygiène alimentaire, est un moyen sain pour perdre du poids dans la durée. Ajouter à ce duo gagnant des exercices de respiration pour récupérer, s’ancrer, et se détendre est l’idéal.

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » Antoine Laurent De Lavoisier

Emilie DEMOLY – Diététicienne Micronutritionniste

Doctolib Emilie DEMOLY


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion